Spa Francorchamps le 12 Mai 2007

 

 

L'ambiance sur la piste en catégorie C (autochoix de la catégorie par les participants  ) fut assez courtoise. Certes des grosses différences de puissances mais un comportement pas si pire .

 

Niveau commissaires un grand coup de chapeaux aux bénévoles (?) vraiment super pro et super nombreux.

 

L'organisation dans les paddocks étaient quant à elle un peu plus bof, disons le stric minimum. Accueil sympa dans les superbes salons VIP de l'eau rouge, remise de bracelets pour pilote et passager, de cartons de couleur pour les autos, mais absolument aucun controle des autos. Une gestion du temps de roulage optimisée au maximum avec 3 groupes qui ont fait chacun 6 sessions de 25 min mais avec qq prises de risques en lancant la série suivante alors qu'il y avait encore des autos dans les bacs ou dans la terre 

 

Le matin 2 sessions pour nous, la première sur de l'humide pas trop détrempé pour découvrir la piste. N'ayant pas trop de repère les freins ont pas mal chauffés, ce qui semblait peu encourageant pour la suite de la journée... Première impression, ça va vite, ça tourne, mais ça ne glisse pas tant que ça. Une 964 RS fini les fesses dans le mur en haut du raidillon, ça refroidi un peu.

 

Ensuite deuxième session sur une piste sechante, avec des portions complètement sèches, prise de repère, freinage mieux fait, les freins sont à la hauteur et réponde présent durant toute la séance, ouf rassuré. Vu le nombre important de voiture sur la piste la trajectoire sèche bien ça commence à tourner plus fort jusqu'à ce que la session soit stoppée qqminutes avant la fin pour cause de grosse sortie pour la superbe Exige Gulf  Sortie à Blanchimont en sortie d'un gauche très rapide, ça refroidit clairement de voir cette belle auto en morceaux et les passagers sonnés à terre de l'autre coté 

 

Le repas de midi s'est fait sur place, dans les mêmes salons de l'Eau Rouge avec un super buffet à volonté pour 15 €, c'est de loin le meilleur repas que nous ayons pu avoir dans l'enceinte même d'un circuit, un gros bon point pour ça ! La pause de midi permet également de faire le plein et de découvrir les p'tites routes de la région, c'est fou le nombre de GT et sportives qu'on peut croiser par ici 

 

La fin de la pause est marquée par un déluge de pluie, contrairement à ce matin le vent à cessé, les nuages sont là et restent... Pas très encourageant pour le groupe B, pour reprenredans ces conditions. On a enchainée sous une pluie un peu moins intense, mais obligation de rouler top up quand même. Pas très agréable pour la buée et la visibilité vers l'AR (comment ça un plexi avec du scotch au milieu c'est pas l'idéal ?  ). Après ça éclaircies, vent et presque un peu de soleil ont permis de faire les 2 dernières sessions de la journée sur une piste 100 € sec, que du bonheur !!

 

Nous étions les premiers à tourner sur la piste nouvelle configuration avec disparition du mythique arrêt de bus au profit d'une chicane F1 en Z, du coup la piste s'est retrouvée assez sale et pas très adhérente... Niveau sensation et vitesse, des p'tites différences avec Stef, 1.8 oblige 

 

La ligne droite après le raidillon est un peu longue pour une MX mais permet d'atteindre 175 km/h au bout pour le freinage. La partie sinueuse est un régal ou l'excellent chassisde la MiMiX et son comportement sain permet de revenir sur des autos plus puissantes et peut-être plus piégeuses dans ces conditions. Le relief déscendantavantage un peu au niveau relance, 1 freinage à 160, 2 autres à 140 au rupteur de 3, puis la grande remontées vers les stands avec Blanchimont, le fameux gauche qui se passe à fond, environ 165, c'est sympa de sentir la voiture bien en appui qui travaille gentiment ! Ensuite arrivée au nouvel arrêt de bus, courte ligne droite jusqu'à l'épingle de la source en 2, puis descente jusqu'au pied du raidillon, pour moi 170 en bas, petit coup de frein puis la 3 en sortie. C'est clair que Stef en sortait plus fort que moi, mais les sorties nombreuses et la proximité des murs ou pneus m'ont permis de rester humble 

 

Le bon point de la journée c'est qu'on a connu Spa dans toutes les conditions possibles : gros déluge, piste mouillée, piste séchante puis piste sèche, un régal 

 

Voici quelques photos en vrac de la journée :

 

 

Et pour finir la magnifique Eunos de nos amis belges rencontrés

sur place  :)  D'ailleurs avis aux amateurs, ils se sont inscrits pour

le prochain Duez Days du mois de juin, avec cette belle Eunos et une

NC 3de generation  :oui: